Ce procédé est utilisé (entre autres) par les viticulteurs biodynamistes. Il leur permet, à un instant T, d’interpréter la qualité de toute matière organique ou minérale ayant subi ou non des transformations physico-chimiques dues ou non à l’intervention humaine.